L’employé de l’agence donne son accord de délivrer la voiture au locataire dont le nom et la signature se présentent au contrat sous les termes décris ci-dessous :

  1. Le locataire a vérifié la justesse du bon état des lieux du véhicule avant sa livraison.

2. Le locataire donne son accord de rendre une voiture dont les pneus, les outils et l’équipement sont au même état du jour du contrat. Si le locataire rend le véhicule après le passage des 24 heures, il est chargé du montant total du lendemain.

3. Quiconque n’étant pas mentionné sur le contrat de location n’est pas autorisé à utiliser la voiture ; la conduite sous l’empire de l’alcool est également interdite.

4. Le locataire est d’accord de suivre le code routier et de ne pas utiliser le véhicule pour une course automobile, à une route cahoteuse, à des plages ou tout lieu où la voiture puisse subir des dégâts, et que les autorités l’interdisent.

5. En cas de tout dommage ou sinistre, le locataire donne son accord d’arrêter la voiture et d’informer la société. Si le locataire est responsable du dégât, il est obligé de verser le montant total, avec un supplément du coût des jours que le véhicule a retardé son réintégration à la location.

6. Le locataire déclare son intention de rembourser le bureau en cas de dette fiscale vers l’agence.

7. Le locataire a noté en bas de page que la voiture est couverte d’une assurance responsabilité civile de 1.2200.000 euros pour des dommages corporels sur autrui et de 1.220.000 euros pour des dommages matériels.

En tout cas, le locataire n’a pas le droit à l’assurance aux cas suivants :

  1. A) Si le passager de la voiture a eu un accident à la faute du locataire.
  2. B) En cas d’accident où le chauffeur n’était pas le locataire/conducteur principal.

8. Seul le tribunal grec est à juger toute assurance ou désaccord entre société et locataire.

9. Le conducteur doit avoir 23 ans minimum et posséder le permis de conduire valable depuis au moins un an.

10. Le nombre de co-passagers ne doit pas dépasser le nombre désigné par l’immatriculation de la voiture. Les contrevenants seront pénalisés de 200 euros pour l’usure des amortisseurs et du moteur et la voiture leur sera retirée.

11. En cas de dommage, le locataire est couvert d’une assurance tous risques et est également obligé de verser les premiers 500 euros du dégât.